Afin de savoir si Francis Cattie pourra rencontrer des cousins français lors de sa venue en France l'année prochaine, il est impératif de savoir si un des autres enfants de Jean Claude Catté, le père d'Eugène, a eu une descendance. Sachant qu'un, voire deux, de ses frères (Prosper et Louis) sont partis également aux USA. A noter que je n'ai trouvé aucune trace d'eux, pour l'instant, aux USA, pas plus d'ailleurs que le premier Catté parti, c'est à dire Pierre Louis. Que sont ils devenus ?

Commençons par rechercher les enfants de Jean Claude Catté. En observant le recensement de Cunelières de 1836, année du décès de Jean Claude,

Recensement cunelieres famille CATTE Jean Claude 1836

on dénombre 5 enfants :

- Joseph, Eugène, Jacques Gustin, Prosper et Pierre Louis.

Dans le recensement de 1841,

Recensement cunelieres famille FAVEZ Catherine veuve CATTE Jean Claude 1841

on ne retrouve bien entendu pas Jean Claude décédé en 1836, mais pas non plus son fils Joseph, que je suppose mort entre 1836 et 1841. Malheureusement je n'ai ni retrouvé son décès sur Cunelières, ni sa naissance vers 1827.

Ensuite, on ne retrouve plus Catherine Favez, veuve de Jean Claude Catté, et ses fils sur Cunelières, mais sur Grandvillars. Notamment sur le recensement de 1846.

Recensement CATTE Catherine 1846 Grandvillars

Également sur celui de 1851, que je vous ai déjà présenté dans un précédent article.

Recensement Grandvillars 1851 Famille Eugene CATTE

Notez une incongruité, celle de la présence d'une Victoire Catté qu'on pourrait croire fille de Jean Claude Catté, sauf qu'on est en 1951 soit 15 ans après la mort de Jean Claude, alors que Victoire n'a que 9 ans !!!
Elle est aussi présente dans le recensement de 1856.

Recensement Grandvillars 1856 Famille Catherine FAVEY veuve CATTE

où on la présente bien comme la fille de Catherine Favez. Elle a 14 ans en 1856, elle est donc née vers 1842, malgré tout on ne la retrouve pas dans le recensement de 1851 ! Si c'est la fille naturelle de Catherine Favez elle devrait porter le nom Favez et non Catté, et si c'est sa fille légitime, elle devrait porter le nom de son père et non Catté. Sauf si par hasard elle avait eu cette enfant avec un Catté, sauf que je ne retrouve aucune naissance d'une Victoire Catté. Et de toute façon si Catherine avait été marié avec un Catté, on l'aurait trouvé recensée avec son mari et non seule en tant que veuve Catté.
Dernière hypothèse, ce n'est pas sa fille, mais une nièce qu'elle élève. il faudrait retrouver un éventuel mariage de Victoire pour en avoir le coeur net. Pour l'instant cela restera un mystère.

Revenons donc à nos moutons. On constate qu'entre le recensement de 1851 et 1856, on perd Prosper, Eugène et Gustin.
On sait que Prosper et Eugène, sont soient partis, soient en route pour les USA. Où est Gustin ? Pas loin, puisse qu'on le retrouve aussi sur le recensement de 1856.

Recensement Grandvillars 1856 Famille Gustin CATTE

Il s'est marié avec Françoise (et non Catherine) Mercier. Le mariage a eu lieu le 7 août 1855 à Grandvillars. On tient donc à priori le seul enfant de Jean Claude qui a pu donner une descendance française. Vérifions si son mariage a été fécond en cherchant le recensement suivant, celui de 1861.

Recensement Grandvillars CATTE Gustin 1861a

Recensement Grandvillars CATTE Gustin 1861b

Oui, les 2 époux ont bien donné naissance à 2 premiers enfants, Louis et Marie Catherine. D'après le recensement de 1866, un troisième enfants est né en la personne de Victoire.

Recensement Grandvillars CATTE Gustin 1866

A noter, que sans savoir pourquoi, la graphie du nom Catté est passé d'un é à un ez. Poussons jusqu'au prochain recensement de 1872 pour voir si l'on trouve d'autres enfants.

Recensement Grandvillars CATTE Gustin 1872

Gagné, avec 2 autres filles, Catherine et Julie. Poursuivons avec le recensement de 1876 pour voir si il n'y a pas un dernier enfant tardif.

Recensement Grandvillars CATTE Gustin 1876

Non, cette fois ci c'est terminé. Je peux donc récapituler après recherches des actes de naissances, Gustin Catté et  Françoise Mercier ont eu 5 enfants :

- Louis né le 20 décembre 1858 à Grandvillars.
- Marie Catherine née le 11 février 1861 à Grandvillars.
- Victoire Marie née le 10 janvier 1863 à Grandvillars.
- Catherine née le 08 novembre 1866 à Grandvillars.
- Julie née le 05 février 1869 à Grandvillars.

Avant de poursuivre, je viens par hasard d'élucider le mystère de Victoire Catté. En effet, en cherchant la famille de Gustin Catté dans le recensement de 1876 à Grandvillars, je suis tombé sur une famille Charpiat dont la mère s'appelle Victoire FAVEZ, et qui est née à Cunelières. Cela ne pouvait être une coïncidence, je vérifie donc dans les archives de Cunelières et je trouve la naissance de Victoire Favez le 12 mars 1842, fille de Catherine Favez, sans père déclaré. Elle est donc bien la fille naturelle de Catherine, mais a été recensée sous le nom de Catté. Ccertainement pour dissimuler la vérité. On comprend mieux dés lors pourquoi Catherine a quitté Cunelières pour Grandvillars. Par contre je n'explique pas l'absence de Victoire sur le recensement de 1851 à Grandvillars.

Si l'on veut s'en tenir aux descendants porteurs du nom Catté, seulle la descendance de Louis pourra nous le permettre. Nous continuerons donc nos recherches suivant cette voie, dans la suite de cette article, que je posterai dans quelques jours.