Quand j'ai commencé à envisager d'écrire cet article, je l'avais titré sous la forme interrogative, car je n'étais pas tout à fait sur de ma redécouverte. Mais après quelques échanges sur le forum spécialisé sur la guerre 14-18 : pages14-18 je n'ai plus guère de doute. Il s'agit bien d'une casemate de la guerre 14-18 qui se trouve dans le bois de Favernot, et plus exactement d'un poste de guet qui devait surveiller la route menant à Foussemagne.

Je parle de redécouverte, car je connais cette casemate depuis plus de 30 ans, mais je n'étais pas retourné la voir depuis peut-être le même nombre d'années. Je ne me souviens plus si à l'époque nous avions l'idée de ce que cela pouvait être, mais je me souviens qu'elle était tout de même moins envahie par la végétation et que l'on pouvait entrer dedans. La je n'ai pas pu le faire, trop encombrée qu'en est l'entrée. Voici quelques photos prises de cet ouvrage sur 3 côtés seulement. Je n'ai pas osé prendre une photo sur le côté qui donne sur une propriété, pour éviter que l'on me voit avec mon appareil photo et qu'on me prenne pour un voyeur 😀. Mais ce n'est que partie remise.

Casemate1

Casemate2

Les 2 photos précédentes montrent l'entrée du poste de guet. Difficile de voir l'ouverture principale et la petite lucarne à gauche, même sur la deuxième photo zommée, avec cet enchevêtrement de branches de lierre et autre branches divers. Le niveau du sol semble également avoir monté en quelques dizaines d'années et sûrement plus depuis plus de 100 ans que l'ouvrage existe.

Casemate3

Vue de gauche de la casemate. On se rend mieux compte du niveau du sol. Des arbres ont bien poussé autour de la casemate.

Casemate4

Vue depuis l'opposé à la porte d'entrée de la casemate. Toujours des arbres et des branches. Peu de béton dépasse ce qui est normal puisse que le poste de guet est camouflé à la vue d'éventuels ennemis.

Ne manque que la vue de droite qui doit ressembler à la dernière vue à l'exception d'une ouverture horizontale peu haute sur la longueur du béton et qui permet l'observation.

Pour vous donner une idée d'un poste de guet quand il est moins pris par la végétation. Voici une photo de l'entrée.

Source: Externe

 Et une photo de l'intérieur avec l'ouverture pour observation.

Source: Externe
Photos prises au fort de Bessoncourt par Noël Bardot.

Cela étant dit, il serait bien, en ces temps de commémorations de la guerre 14-18, que cet ouvrage de la guerre 14-18 puisse être pris en compte par la Mairie de Cunelières, celui ci étant sûrement le seul vestige de cette guerre sur la commune. Je ne connais d'ailleurs pas d'ouvrages de la sorte dans les communes limitrophes. Je sais qu'il en existe un certain nombre du côté de Vauthiermont et de la Chapelle sous Rougemont. Que d'autres ouvrages plus importants sont à découvrir à Chèvremont et au fort de Bessoncourt. Si quelqu'un connaît d'autres ouvrages, même mineur dans notre coin merci de nous les faire connaître. En ce qui concerne celui de notre commune, il serait bien qu'il puisse être au moins nettoyé et dégagé de sa végétation. Voire en partie déterré au niveau de l'ouverture pour qu'il retrouve sa configuration d'origine et vidé de ce qui a pu tombé à l'intérieur. Je me souviens déjà qu'à l'époque, la casemate et ou ses alentours semblaient avoir servit de dépotoir. D'ailleurs on retrouve encore à l'heure actuelle des déchets qui semblent d'un autre âge.

On peut même envisager à terme une signalétique près de la casemate pour expliquer ce que c'est et ce à quoi elle servait. Il serait bien également d'en savoir plus sur quand et qui l'a construite, mais je ne sais pas quels types d'archives faire parler à ce propos. Et si de telles archives existent encore. Si quelqu'un à la réponse, merci de me le dire.
J'espère contribuer, avec cet article, à faire sortir de l'oubli ce bout de patrimoine militaire de la commune que certainement peu de personnes connaissent à Cunelières, en espérant
qu'il puisse être visité par les habitants présents et futurs de la commune et à tout ceux qui s'intéressent aux vestiges de la guerre 14-18.

Un petit complément en passant. Un membre du forum sur la guerre 14-18 m'a fait parvenir cet extrait de carte d'état major de l'époque où apparaissent en figuré rouge diverses organisations : abris, tranchées, positions, réseaux de barbelés, formations sanitaires, cimetières, etc. On voit qu'il y avait certaines choses à Cunelières, mais étrangement notre casemate n'y apparait pas.

Source: Externe


J'oubliais, je ne vous ai pas dit exactement où se trouve la casemate. Mais comme elle se mérite, je vous laisse la rechercher. Ceux qui ne savent pas où elle est devraient la trouver assez rapidement avec les indications que j'ai données. Bonne recherche et bonne découverte 😀. Un conseil, n'y allez pas en short où vous finirez comme moi griffé par les ronces.